Les entreprises qui recrutent en 2023

calendar icon
13/10/2022
clock icon
2 min
Muzzo

Quelle est la typologie d’entreprise qui recrute le plus ? Pourquoi ? Quel impact ? On te fait un smoothie des plusieurs études à digérer sans modération. Et oui : on fait le point sur les typologies d'entreprise qui recrutent en ce moment.

Les grands groupes sont préservés.

Les tendances actuelles sont claires : les entreprises les moins impactées par la crise du covid sont les grands groupes. Ce sont elles qui ont le moins licencié (environ 29% des effectifs) en comparaison des PME qui ont été les plus touchées et ont dû se séparer d’environ 38% de leur staff.

Les start ups, scale up, ETI et ESN ont dû se séparer d’environ 35% de leurs effectifs. Un chiffre qui démontre une certaine uniformité quant à la 

Qu’est-ce que cela signifie ?

35% des recruteurs de toutes typologies d’entreprises prévoient d'embaucher plus de 50 développeurs en 2023.

Globalement, le nombre de recruteurs qui recrutent en masse a augmenté. Le pourcentage de ceux qui recrutent de 201 à 500 personnes a doublé par rapport à 2021. Le nombre de recrutements de plus de 500 personnes a augmenté de 50%, ce qui est vraiment significatif sur un marché en tension comme celui de la tech.

Cette dynamique met clairement en exergue l'urgence qu’ont les entreprises de compenser les gels d'embauches et le besoin de restructurer les équipes suite aux licenciements liés à la pandémie. Les recruteurs et hiring managers ont pour mission désormais de remettre la masse salariale à flot dans des délais assez serrés pour ne pas perdre en croissance et innovation.

Quel budget pour les recrutements des profils tech ?

Environ 55% des recrutements bénéficieront d’un budget plus important entre 2022 et 2023 pour booster la recherche des profils les plus appréciés. Après une période de gel des embauches, l’enveloppe de recrutement est vue à la hausse pour soutenir l’employabilité des profils tech et l’investissement de recruteurs sourceurs à la pointe.

Cependant, environ 50% des recruteurs déclarent avoir du mal à trouver des profils qualifiés. La mise en cause ? C’est assez facile à dire : les meilleurs profils en poste sont en position de force et n'hésitent pas à être très exigeants quant à la motivation de leurs départs. Que leur propose-t-on ? Entre une fourchette de rémunération à la hauteur et un engouement de plus en plus fort sur des sujets comme l’inclusion, la RSE, la qualité de vie au travail, le full remote et l’accompagnement de carrière, les point qui vont qualifier ou disqualifier la mobilité des techs prennent de plus en plus d’espace.

À nous donc, de bien les chasser avec les arguments qui conviennent pour les attirer et surtout les retenir. 

Muzzo
11/4/2022
Poursuivre la lecture

Inscrivez-vous à la newsletter

Merci ! Nous avons bien reçu votre demande.
Oups! Une erreur s'est produite