Recruteurs, chasseurs de têtes, cabinets de recrutement, quelles différences ?

calendar icon
20/12/2021
clock icon
3 min
Muzzo

Cabinet de recrutement, chasseur de tête, recruteur, consultant… Tous ont le même objectif : vous aider à pourvoir votre offre d’emploi. Mais comment s’y retrouver et surtout, comment choisir le professionnel qui convient à votre projet ?

Cabinet de recrutement spécialisé, chasseur de tête, cabinet généraliste : de quoi parle-t-on ?

Les cabinets de recrutement sont des sociétés spécialisées dans le conseil et le service aux entreprises. En plus de recruter des collaborateurs pour le compte de leurs clients, ils réalisent d’autres prestations comme des formations en ressources humaines ou des audits sur la qualité de vie au travail.

Ils comptent plusieurs salariés. Parmi eux, on trouve des recruteurs, appelés aussi consultants. Leur mission est de trouver des candidats à présenter à leur client.

Les cabinets de recrutement et leurs consultants peuvent être généralistes, c’est-à-dire travailler sur tout type d’offre d’emploi, ou spécialisés. Dans ce cas, ils se concentrent sur un domaine d’activité (le droit, la finance, la santé, la gestion…) ou un type de métier (les executive C-level, les sales & marketing, les ingénieurs développeurs…).

Les chasseurs de tête, de l’anglais head hunter, ont eux aussi la lourde tâche de trouver la perle rare pour leurs clients. Ce sont des spécialistes qui vont se concentrer sur des profils rares et pénuriques. Les chasseurs de tête sont souvent des travailleurs indépendants. Cependant, certains cabinets de recrutement les intègrent à leur équipe afin de disposer de plus d’options pour leurs clients.

Chasseur de tête et recruteur : des méthodes différentes

Un recruteur base ses recherches sur les profils qu’il a reçus au préalable. Il dispose de plusieurs leviers pour constituer son vivier de talent. Grâce à sa notoriété et à celle de son cabinet, le consultant reçoit tout au long de l’année des candidatures spontanées. Il peut également consulter des CVthèques externes, sur des sites nationaux d’offre et de recherche d’emploi par exemple. Il effectue une première évaluation des dossiers et prend contact avec la personne lorsqu’une opportunité se présente. Enfin, les recruteurs gardent contact avec les salariés qu’ils ont placés ou ceux qui n’ont pas été retenus. Cela leur permet de leur faire de nouvelles propositions au fil des ans.

Un chasseur de tête va s’intéresser à des personnes qui ne sont pas activement en recherche d’emploi. Après avoir identifié les talents qualifiés, via les réseaux sociaux ou son cercle de connaissance notamment, il les contacte pour leur présenter le poste à pourvoir. Si cette approche directe vous semble déloyale, pas d’inquiétude ! Lors de la prise de brief, vous pourrez indiquer au chasseur de tête les limites de son terrain. Si vous ne souhaitez pas qu’il aille s’aventurer sur les terres de certains clients ou partenaires, vous n’avez qu’à lui spécifier.

Cabinet de recrutement ou chasseur de tête : lequel choisir ?

Tout dépend de vos besoins. Les chasseurs de tête obtiennent d’excellents résultats sur les profils peu courants ou très demandés. Mais convaincre une personne de quitter son poste pour un autre, surtout quand elle n’y avait pas pensé, peut vous coûter beaucoup de temps et d’argent !

Si les compétences attendues sont plus communes, un cabinet de recrutement vous fournira un service plus rapide et sans doute moins onéreux.

Chez Muzzo, nos recruteurs partenaires spécialisés sélectionnent en quelques jours des candidatures qualifiées, y compris sur des profils rares et des métiers hautement qualifiés, que ce soit par de l’approche directe ou des stratégies inbound.

Muzzo
11/4/2022
Poursuivre la lecture

Inscrivez-vous à la newsletter

Merci ! Nous avons bien reçu votre demande.
Oups! Une erreur s'est produite